Comment bien choisir sa surjeteuse ?


Comment bien choisir sa surjeteuse ?



Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?


La surjeteuse est un complément de votre machine à coudre.
Elle permet de réaliser surfiler les bords des tissus, semblable au point surjet de votre machine à coudre mais de qualité supérieur et en un gain de temps important.

La surjeteuse coupe le tissu et le surfile Elle permet également de travailler facilement les tissus modernes jerseys, lycra…

Équipée de deux aiguilles et plusieurs bobines de fil, elle peut assembler en même temps qu'elle surfile.



Quelle surjeteuse choisir ?


Toutes les surjeteuses font le même travail. Voici donc les critères à prendre en compte :

  • La facilité d’enfilage des boucleurs (manuel ou à air)
  • Le réglage des tensions (manuel ou automatique)
  • Le bruit
  • L’enfilage des aiguilles


Pourquoi l’enfilage à air ?


L’enfilage à air est un avantage à ne pas négliger, surtout si vous êtes débutante ou si vous cousez très régulièrement.

Il vous permet un gain de temps important et rend l’enfilage beaucoup plus simple.
Les machines proposant ce type d’enfilage ont également souvent un réglage des tensions automatique en fonction de votre tissu. Une facilité pour les débutantes.

point-flatlock-surjeteuse.jpg

Qu’est-ce que le Flatlock, le point Wave et l’ourlet roulé ?


Flatlock

Le flatlock est un type de point. Il s'agit d'une couture plate, décorative, qui permet une couture bord à bord.



Wave

Le point Wave est un point décoratif qui donne des effets de vagues.



Ourlet roulé

L'ourlet roulé est utilisé pour terminer un travail. Il s'agit d'un point serré qui roule légèrement le tissu pour une finition parfaite.



Faut-il un bras-libre sur ma surjeteuse ?


Le travail à la surjeteuse ne nécessite pas un bras-libre comme sur votre machine à coudre. Il s’agit principalement d’un argument de vente et cela rend le travail plus difficile.

La surjeteuse s’utilise généralement avant l’assemblable de votre réalisation. Si vous devez faire le surjet d’une manche déjà assemblé, vous pourrez surjeter sur le revers du tissu.

Par ailleurs, les surjeteuses professionnelles ne comportent jamais de bras libre.



Et les consommables ?


La recouvreuse nécessite des aiguilles de type universel comme celle de votre machine à coudre.

Pour le fils, vous devrez utiliser du fils pour surjeteuse tel que le SERAFIL, TERA ou TOLDI LOCK. Vous pouvez éventuellement utiliser du fils à coudre tel que le BELFIL mais le coût sera plus important.
Pour un résultat plus doux et professionnel, vous pouvez utiliser du fil mousse au niveau du boucleur, comme le SERAFLOCK ou AEROFLOCK.

Vous aurez besoin de minimum trois fils pour l’utilisation de la surjeteuse.